Quelques livres des rayons danse et théâtre | بعض من كتب قسم الرقص والمسرح

Danses et identités, de Bombay à Tokyo, collectif, éditions du CND.

CND-danses et identité001 En Occident circule l’idée préconçue que les cultures asiatiques sont ancrées dans le passé et réfractaires au changement. Pourtant, des danses de temple au butô, de la danse de cour à la danse contemporaine, des ballets de propagande communiste aux performances postmodernes, les danses n’ont cessé de se renouveler en Asie, au fil des mutations sociopolitiques. Comment danseurs et chorégraphes ont-ils contribué à (re)construire leur identité nationale ? Comment cherchent-ils à faire entendre, à travers le corps, d’autres «discours», à la fois esthétiques et politiques ? Comment leurs créations sont-elles perçues ? À travers différentes approches – témoignages sensibles et textes théoriques, ce recueil d’essais permet de saisir les multiples réalités de la danse sur le continent asiatique.

J’ai fait le beau au bois dormant, de Pedro Pauwels, éditions du CND.

CND-Pauwels001 «En un clin d’œil, un coup de fil, tout bascule. La porte s’ouvre. Cinq personnes pénètrent et, calmement, s’activent autour de moi. Des regards se croisent, des questions fusent face à mon corps allongé sur un brancard, entouré du Samu qui m’emmène. L’hôpital : les visages se cachent derrière des masques. Une voix me dit : “ C’est gravissime, monsieur, nous allons vous endormir. ” Vision des ampoules au plafond qui défilent à toute allure au-dessus de moi. Et le noir, un sommeil (coma artificiel) de deux mois. » Le danseur et chorégraphe Pedro Pauwels raconte son «accident», une méningite foudroyante survenue en 2004, le coma, l’amputation, la rééducation qui ont suivi. La force du texte tient à celle de son auteur, à sa volonté de récupérer jusqu’à revenir sur scène pour danser.

Les Archives internationales de la danse 1931-1952, collectif,
éditions du CND.

CND-Archives internationales Que savait-on des Archives internationales de la danse ? Certains connaissaient leur revue ; d’autres, le concours chorégraphique, qu’elles avaient organisé en 1932 et qui avait révélé La Table verte de Kurt Jooss, ou encore leur fondateur, Rolf de Maré, mécène des Ballets suédois. Mais aucun réel travail de recherche ne leur avait été consacré. Pourtant, de 1931 à 1952, les AID ne cessent de promouvoir la danse sous de multiples aspects – techniques, artistiques, historiques ou ethnographiques. Leurs activités témoignent d’une volonté constante : au-delà de la dimension spectaculaire de la danse, donner à l’art chorégraphique une autre matérialité. À travers une bibliothèque, des archives, des expositions, des conférences, elles cherchent à offrir à un large public les fondements d’une véritable culture chorégraphique.

 

Les Hommes dégringolés, de Christophe Huysman, éditions Les Solitaires intempestifs.

solitaires-Huysman001 Je ne peux plus écrire debout‚ il va falloir ramper‚ choir‚ tomber‚ s’écrouler. Perdre sa maison d’enfance retorse. Je pars. Mon corps‚ mon cœur‚ loin d’entrer en résistance‚ vont s’abîmer à nouveau‚ non pas s’abîmer à ne plus se mouvoir mais à fondre sa respiration dans la glaise‚ la boue‚ le souffle rauque du dessous‚ de la bestiole‚ de l’animal. Qui m’accompagne ?

Cinq jours en mars, de Toshiki Okada,  éditions Les Solitaires intempestifs.

solitaires-okada001 Bon alors‚ euh‚ maintenant je vais vous présenter la pièce qui s’appelle Cinq jours en mars‚ alors le premier jour‚ enfin d’abord je vais vous situer le cadre‚ donc ça se passe au mois de mars de l’année dernière‚ et un matin‚ Minobe‚ euh oui, c’est l’histoire d’un mec qui s’appelle Minobe‚ alors bref‚ un matin‚ Minobe se réveille dans une chambre d’hôtel et il se dit : « Non mais qu’est-ce que je fous ici ? » En plus y a une fille à côté de lui‚ genre j’la connais pas c’est qui cette meuf ? Apparemment elle dort‚ et là il se souvient tout de suite (…)

Noli Me Tangere, de Jean-François Sivadier , éditions Les Solitaires intempestifs.
d’après Salomé de Wilde‚ Le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare‚ et Hérodias de Flaubert.

solitaires-SIVADIER001 Le matin où j’ai perdu l’inspiration des mots
j’avais quinze ans
le jour où j’ai perdu l’inspiration
depuis ce matin-là‚ les mots s’étranglent dans ma gorge‚ les pensées dans ma tête et j’en ai eu de moins en moins‚ penser de moins en moins tu sais l’effet que ça fait ?
Il faut que je pense quelque chose de ça et la pensée ne surgit pas
et là tu deviens dingue alors tu ne dis plus rien‚ tu écoutes‚ tu écoutes et tu reçois‚ sans penser à rien
et tu n’es plus personne

Le Corps de l’acteur, de Pippo Delbono, éditions Les Solitaires intempestifs.
Six entretiens romains avec Hervé Pons.

solitaires-Delbono001 Les spectacles de Pippo Delbono sont formidablement ludiques‚ chacun semble y faire ce qu’il a envie de faire. Mais nul besoin d’être un spectateur averti pour se rendre compte que si chacun est maître de son jeu‚ et pour que chacun puisse le rester‚ l’ensemble doit obéir à des règles strictes. La liberté‚ explique dans ce livre Pippo Delbono‚ est le fruit d’un long‚ d’un incessant‚ d’un rude travail.

L’Infusion, de Pauline Sales, éditions Solitaires intempestifs.

solitaires-Sales001 Un espace qui laisse la place à l’imaginaire.
Une respiration entre la quotidien et nous.
C’est devenu un espace envahissant, les gens n’en ont plus le désir. Ils le paient trop cher.
C’est du gaspillage disent-ils, cet espace inutilisé.
Ils finissent par le trouver oppressant. On ne sait pas par qui il est peuplé.

Advertisements
This entry was posted in Danse, Librairie, Theatre. Bookmark the permalink.

One Response to Quelques livres des rayons danse et théâtre | بعض من كتب قسم الرقص والمسرح

  1. Pingback: مجموعة الكتب في مكتبة دواوين| La collection des livres de la librairie Dawawine | DAWAWINE

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s